ICI, LÀ ET AILLEURS

ICI, LÀ ET AILLEURS

ILE-ET-VILAINE - Noyal-sur-Vilaine - Château de Bois Orcan

Pareille à la Belle au bois dormant
je vis toujours à Boisorcan

 

BOISORCANT 1586
Je suis Marguerite la fille de François Thierry, Boisorcant a été mis dans le panier de ma dote le jour de mon mariage avec Jean d’Angennes le 11 mars 1574.
C’est mon grand-père Julien Thierry qui acheta Boisorcant en 1490 au sieur du Pé qui lui-même l’avait acheté à la famille Orcant.
Il faut dire que mon grand-père était argentier de la belle duchesse Anne de Bretagne et possédait une fortune assez conséquente. Par la suite il fit d’autres acquisitions dans le coin mais Bois Orcan resta sa demeure préférée qu’il transforma et améliora pour son bien-être avant d’entrer dans les ordres sacrés.

 

 

Le château possède des douves, un pont-levis et un colombier sans oublier la chapelle située dans la cour, un style ogival fleuri comme on aimait au siècle passé et aussi un très beau jardin de plantes médicinales que j'affectionne particulièrement.
Mon époux est toujours en voyage, il est chevalier de l’ordre du roi et ambassadeur en Savoie. Je n’aime pas ce pays froid et montagneux, je préfère ma douce Bretagne et ma ville de Rennes ou j’ai grandi entouré des miens, mon père en était le gouverneur et ma mère Françoise de Puy du Fou venait d’Anjou. Je suis l’ainée d’une fratrie uniquement féminine.

 

 

Ce que j’aime à Bois Orcan c’est la grande salle avec sa cheminée à colonnes, c'est ici que se passe l'essentiel de la vie de tous les jours mais aussi des grands lorsque avec mon mari nous recevons ses invités de passage. Ils sont toujours étonnés de découvrir la salle et  ses belles fenêtres à croisées sculptées, son plafond aux peintures raffinées, les beaux meubles de mon grand-père et ceux aussi que j’ai commandé aux artisans Rennais. Je suis paraît-il une femme qui aime les belles choses.

 


 

Mais ce que je préfère par dessus tout c'est ma chambre dorée décorée par un artiste de Rennes ou je passe beaucoup de temps, recevant mes amies et mon chapelier.
Attenant, se trouve une garde-robes, c’est nouveau, une pièce uniquement pour mes robes, c’est vrai que j’en possède quelques unes depuis mon adolescence et malgré les grossesses elles me vont toujours aussi bien ! et puis j'ose le dire, je suis coquette, j'aime les belles étoffes surtout celles que mon mari me ramène de ses voyages!

 

 

 

 

Ah j’oubliai, ma pièce de bain, et oui, le cuvier n’est plus dans la chambre. Quel délice de pénétrer dans la cuve de bois très joliment sculptée et de s’immerger à la saison froide juste en chemise, parfois nue dans l’eau chaude ! L’époque ne le veut pas, la propreté du corps est depuis longtemps oubliée, les étuves ont disparues des villes,mais je crois qu’il est important pour notre âme que notre corps soit sain et propre. 

Nous avons aussi des latrines à chaque étage de la tour nord ce qui cause une grande surprise chez nos invités.

 


 

Le jardin est le type même du jardin médiéval que mon grand-père a créé et qui est très utile car les herbes médicinales servent à préparer les remèdes, ce sont des tisanes et des onguents mais on y trouve aussi des herbes aromatiques pour l'élaboration des recettes. J’ai donné l’ordre en cuisine de les utiliser dans beaucoup de plats car je suis une gourmande et je ne peux me passer de la sauge ou de l’origan !

 

IMG_8218.JPG IMG_8215.JPG


Comme tous les jardins de l’époque il se divise en plusieurs parties. Ici, à Bois Orcan, nous en avons trois, la Cour d’amour, la Fontaine de Vie et le jardin des Curiosités, chacun a sa particularité et aux beaux jours flâner de l’un à l’autre est un délice pour les sens, l'esprit et le cœur !
Mes 5 enfants, 4 filles et un garçon habitent avec moi et ont leur percepteur. Ils adorent le parc, les fermes et surtout la basse-cour. Pour le moment ce sont des enfants, plus tard ils vivront à Rennes ou ailleurs suivant les alliances qui se feront. La vie s’écoule doucement…

 

 

 

2015 je vis toujours à Bois Orcan.
Pas mon corps mais mon âme, j’aime tellement ce château et ce parc. Que de choses se sont passées et que de gens ont défilés dans mon château !
Il a été à l’abandon, presque en ruines mais à présent il a retrouvé sa splendeur d'antan. Depuis quelques années le nouveau propriétaire en prend grand soin comme moi de mon vivant. Les tours ont retrouvées leur hauteur d’origine, les lucarnes sont de nouveau visibles et en bon état, les enduits ont été refaits et le plafond de la grande salle à retrouvé son décor d’antan, même les vantaux sont toujours là. Les chambres ont été refaites à l’identique et même ma pièce de bain est de nouveau prête à servir ! Des meubles splendides dans les pièces, on dirait le château de la Belle au bois dormant !

 

IMG_8205.JPG IMG_8220.JPG

Je suis très heureuse car mon jardin est toujours là, enfin il revit, il avait longtemps disparu et j’en étais attristée ! j’aime toujours m’y promener, surtout dans la roseraie et ne vous étonnez pas si parfois une brise légère vous frôle, ce n’est que moi peut-être disant tout bas un poème de Ronsard que j’aime tant.


Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

 

La chapelle ou j’ai tant prié a elle aussi été rénovée, elle resplendit avec de nouveau vitraux d’un artiste qu’on appelle Viallat, il est parait-il très connu et célèbre. Cela change de mes vitraux racontant la vie des saints, mais je suis très sensible à ceux-là, je découvre l’art d’un monde nouveau pour moi !

 

IMG_8212.JPGIMG_8210.JPG IMG_8209.JPG

 

 

Fait nouveau et extraordinaire, un parc de sculptures a vu le jour. De monumentales formes y sont éparpillées. C’est paraît-il l’œuvre d’un grand artiste, un sculpteur Étienne-Martin, d’ailleurs il est venu en personne créer l’espace et son parcours pour y faire vivre ses “demeures”. Il l'a nommé Athanor ainsi que son musée intérieur dans l'aile gauche du château ou veille l'Athanor une pièce de bois de chêne coloré.

Au centre de ces trois hectares de curiosités un étang en forme d’utérus qui nous rappelle notre première demeure sur terre. Un chemin vous conduit à Celle qui veille, plus loin la Corne, ensuite les Fantômes, l’Échelle, et aussi Lanieff en mémoire du site druidique dans les Côtes d’Armor.

 

 

Pour finir en beauté, un parcours initiatique dans un tunnel tout de vert pour mener à la Demeure-miroir.
C’est très curieux et bizarre, cela ne ressemble en rien de ce que j’ai connu, mais j’aime ces formes brutes et puissantes en harmonie avec la nature. 
Parfois la nuit elles me surprennent et nous chuchotons !


Ah que Bois Orcan continue de vivre ! je suis trop heureuse d'y être pour l'éternité !

 

Château du Bois Orcan, 35530 Noyal-sur-Vilaine - 02 99 37 74 74 - contact@bois-orcan.com - Le château et le parc sont ouverts au public à certaines dates de l'année. Téléphonez ou renseignements par mail.



16/11/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres