ICI, LÀ ET AILLEURS

ICI, LÀ ET AILLEURS

MORBIHAN - Houat

Le paradis existe je le connais et j'y vais parfois en été passer quelques jours, histoire de m'y habituer pour une autre vie.

 

houat.jpg


Un voyage pas bien long pour une aussi belle destination. Le bateau tout près de chez moi et une heure et demie plus tard on débarque à Port Saint-Gildas sur l'ile de Houat.
L'île fait parti du club très sélect des 15 îles du Ponant. Un divin chapelet qui jalonne l'Atlantique et la Manche de paradis pas artificiels pour deux sous.

 

DSC_0044.jpg

Le paradis en question mesure 5 km de long sur 1,3 km de large, pas de quoi parquer des milliers de touristes, d'ailleurs ici pas camping, pas de casino à machines à sous, pas de Fnac, pas d'hyper marché ni de Mac Do quant aux UGC si vous posez la question on vous demandera si c'est une nouvelle espèce de mollusque !

 

 ile_de_houat_casiers_dans_l.jpg

 Quelques maisons blanches serrées frileusement autour d'une église, peu de commerçants, un bistrot pour trinquer avec les pêcheurs, avoir la météo du jour, les derniers potins et acheter son journal mais bien évidemment seul Ouest France est en vente ! Ici on vous saluera à tout moment d'un "Kenavo" joyeux, au fait "Houat" en breton c'est "le canard" y a qu'à regarder la carte et le "caneton" c'est bien sûr Hoedic sa voisine !

 

ile-d-houat-le-bourg_large_rwd.jpg
ile-d-houat-maison_large_rwd.jpg

Un port construit près du village après la destruction de l'ancien qui se trouvait près de la grande plage et disparu dans les flots par une nuit de tempète d'enfer en 1951. Ici pas de pharmacie ni de médecin, les cas graves sont emmenés en hélico à Vannes, sinon pour le reste l'infirmière fera l'affaire. Beaucoup de casiers empilés sur les quais car ici c'est le royaume du homard bien bleu que l'on retrouvera sur les plus beaux étals de poissonniers de la capitale et d'ailleurs mais aussi celui de la pêche, la vraie.

 

101_houat_acv.jpg

Si vous ne l'avez pas deviné c'est la tête du canard !

 

Le paradis incite au calme, voitures interdites (une anecdote : il y a quelques années un estranger possédant une des rares résidences secondaires de l'endroit avait importé du continent une petite voiture électrique qu'il retrouva un beau matin baignant dans le port!), à la promenade avec son magnifique chemin côtier plongeant sur de merveilleuses petites criques à l'eau turquoise sans oublier l'immense plage de sable fin rivalisant avec d'autres sous les cocotiers.

 

ile-d-houat-dunes_large_rwd.jpg

Quel plaisir d'avoir la plage de 2 kilomètres presque pour soi, de l'arpenter, de humer cet air si précieux, de se baigner dans l'eau transparente et de plonger dans les fonds si clairs à jouer à la sirène, le mec là-haut fait briller souvent le soleil car il aime beaucoup l'endroit, la preuve,  le chapeau est indispensable.

 

randonnee-a-houat_large_rwd.jpg


randonnee-ile-d-houat_large_rwd.jpg

Houat est sauvage, rude, une terre de marins, pas de culture, très peu d'arbres, la nature ici a repris ses droits et on ne peut être qu'en symbiose avec elle. Des falaises granitiques couvertes de fleurs des plus rares comme le lys de mer et le lupin, mais aussi des dunes alanguies et un chemin qui serpente pour des vues à vous couper le souffle sur la baie de Quiberon ou vers le grand large. Des gros lézards d'un vert surprenant viennent furtivement vous glisser entre les pieds.  

Le tourisme a sa place bien sûr avec un hôtel charmant La Sirène et quelques chambres d'hôtes.

 

port-houat_large_rwd.jpg

 

 

Ici on est au bout du monde, un monde sans fioriture et sans tapage, un monde authentique et heureux de le rester.

Ag er mor e viuamb comme on dit ici "De la mer nous vivons" !!

Bienvenue au paradis !

 


06/10/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres