ICI, LÀ ET AILLEURS

ICI, LÀ ET AILLEURS

PARIS 6e — Cour de Rohan

Trois cours perdues au cœur du Paris que j'aime,

celui chargé d'une histoire bien particulière,

entre Saint-Michel et Saint-Germain.


paris-histoire-insolite-1022722-jpg_892365_660x281.JPG

 

Trois cours pour rêver, trois cours hors du temps pour une balade loin de la rumeur qui gronde tout près.
C'est à tort qu'on  nomme ces cours "La cour de Rohan" car à l'origine elles appartenaient à l'hôtel des évêques de Rouen au 16e siècle et au fil du temps s'est transformé en "Rohan".

 

058rg-cul-de-sac-de-rouen_s.jpg 054rg-rue-jardinet_s.jpg

plan-turgot-cul-sac-rouen_s.jpg

Au-dessus en 1886, la cour Rouen et la rue du Jardinet, dessous, le plan Turbigo du quartier.


C'est par la rue du Jardinet que l'on pénètre dans cet endroit de nulle part, au décor de cinéma avec les pavés, le puits et les plantes qui partent à l'assaut des murs séculaires.
Au moyen-âge, l'enceinte de Philippe Auguste l'a traversé et on peut encore en voir des vestiges.

 

89910890_o.jpg

 

La première cour date de l'époque agitée du Directoire avec un beau puits du 16e, l'un des rares à Paris encore visible. On a trouvé au cours de sa restauration en 1970 des tas d'ossements d'animaux qui servirent à tester la célébre veuve du non moins sinitre docteur Guillotin qui habitait au n°9. Quelques pas plus loin on pénètre dans la seconde qui est celle de l'hôtel d'Autry, le bâtiment en brique rouge est composé de deux ailes et se prolonge dans la 3e cour qui mène à la Cour de Commerce et là un beau portail noir en ferme l'accès.
On peut aussi voir une curiosité, le dernier "Pas de Mule" conservé dans Paris qui servait à monter sur le cheval pour les sirs rhumatisants !

 

89921254_o.jpg 90225914_o.jpg 90230602_o.jpg

Quelques célébrités si l'on peut dire ont demeuré dans ces lieux. Outre le docteur au n°9, à côté, l'imprimerie du non moins célèbre Marat "L'ami du peuple", au n° 2 Sainte Beuve un autre copain !
Henri II pour les beaux yeux de Diane fit construire plusieurs bâtiments.

Plus près de nous,le peintre Balthus y avait son atelier, Georges Bataille le philosophe débauché y organisait de sacrées fiestas, on y voyait Simone avec ou sans Jean-Paul et Camus ne disait jamais non être de la partie !
Annette Giacometti y vécut et légua son hôtel particulier à l'association qui s'était consituée autour de l'œuvre d'Alberto. 
C'est dire si ces courettes ont eu du succès !

 

90229521_o.jpg

Le beau portail et à droite le fameux "Pas de mule" !

 


On ressort plein de nostalgie et de contes de fées plein la tête par le beau portail noir de la cour de Commerce, heureux d'avoir cotoyé un moment de l'histoire !

 

rue du jardinet, 75006 Paris 
PS. Il y a quelques années aucune difficultés pour y pénétrer mais depuis digicodes obliges si l'on veut vraiment visiter il faut attendre qu'un occupant veuille bien vous laisser y entrer, ne pas oublier le sourire !



21/03/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres