ICI, LÀ ET AILLEURS

ICI, LÀ ET AILLEURS

PARIS 8e - Minipalais

 

Dans le triangle d'or il ne peut y avoir que des palais. On a le petit, le grand mais aussi le mini. Dans les deux premiers on y admire des chefs-d'œuvre et dans le dernier le chef met en œuvre de sublimes assiettes pour des palais délicats.

 

Passé la monumentale porte en bronze on pénètre dans un immense atelier d'artiste à l'imposante hauteur sous plafond. Des plâtres sur les étagères attendent d'être croqués par quelques fantômes artistes, des grands rideaux tombent des cimaises, et d'immenses lampes d'atelier pour une lumière changeante au gré  du moment. 

 

 

 

Au fond, un immense patchwork anime l'ensemble de tons aux couleurs de la terre. le brun et le noir s'allient parfaitement au vert de la structure métallique.

A travers de discrètes ouvertures on peut apercevoir la nef dans toute sa splendeur. De hauts miroirs pour renvoyer à l'infini des perspectives surréalistes et au sol, le doux chuintement du bois sombre sous les pas.


 

Une terrasse à l'ombre des colonnades pour les beaux jours, instant magique avec vue sur le palais d'en face.

 

Malgré le volume énorme, il règne une certaine intimité. L'accueil est souriant  sans snobisme comme l'on pourrait s'y attendre. Le service est très pro, sans attente et  efficace. 

Parlons assiette, ce jour-là avec un ami très cher nous avons jeté notre dévolu sur la formule du midi à 28 euros. C'est simple, élégant, raffiné et authentique par la fraîcheur des produits. 

 

 

La brandade de cabillaud et son jus de persil étaient parfaits, bon dosage du poisson et de la pomme de terre le tout légèrement aillé. La soupe de persil pour une note de douceur et de la vitamine E excellente pour ma peau de pêche. Dommage, portion pour mannequin famélique !

Pour dessert, des chouquettes fourrées d'une excellente glace au praliné et pour plus de subtilité un petit pot de sauce chocolat bien noir. Hmm, le pied !

Un verre de Croze Hermitage voisin du saint-Joseph que j'adore n'était pas le meilleur choix mais sa rondeur en bouche et son léger parfum de cannelle a été apprécié.

Un moment unique et délicieux dans un chic parisien de bon aloi  en excellente compagnie à papoter de tout et de rien sans refaire le monde qui s'agitait pas très loin.

 

 

Grand Palais, 3, avenue Winston-Churchill, 75008 Paris - Tél. 01 42 56 42 42 


 



20/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres