ICI, LÀ ET AILLEURS

ICI, LÀ ET AILLEURS

PARIS - L'Île Saint-Louis

L’île Saint-Louis ne rompra pas ses amarres pour un voyage au long cours sur la Seine. Elle n’en a pas marre d’être à l’ombre de sa célèbre sœur, elle est peinarde et veux rester sage.

 

 

Une île qu’elle soit posée sur le miroir d’un fleuve urbain ou sur les flots d’un océan possède un attrait indéniable, on se sent un peu Robinson quand on aborde l’une d’elles. Quels mystères allons nous découvrir, car il y en a toujours, cachés quelque part, au détour d’une rue, au bord d’un quai ou sur le sable chaud. 
Les îles c’est ma passion.
Allez, je vous emmène sur ma préférée, on reste à Paris et on voyage sur place, dépaysement garanti ! 
Un peu d’histoire car sans histoires il n’y a pas de vécu.

 

 https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images.jpg

 

C’est vers la fin de notre premier millénaire, qu’un certain Charles le Chauve fait cadeau de l’île à l’évêque de Paris, à l’époque les dirigeants avaient le geste large. Voilà notre île appelée île Notre-Dame à l’ombre de ce qui sera une cathédrale ! 
Elle est essentiellement faite de pâturages et d’entrepôts, elle sert aussi de terrain aux duels judiciaires et sera le théâtre de cérémonies très parisiennes, Saint-Louis y fait son fils chevalier, c’est aussi le point de départ de sa huitième croisade qui lui sera fatale puisque il mourra tout bêtement de dysenterie sous les murs de Tunis un an après !
Plus tard Philippe IV y intronise ses fils « Chevaliers ».
La foule se presse sur un pont de bateaux car à l’époque seule une petite passerelle relie l’île à la rive gauche, aujourd’hui le Pont de la Tournelle.

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images2.jpg

Les trois ponts d'hier à aujourd'hui.

 

Lorsqu’un certain roi voulut protéger la ville en l’entourant d’une enceinte, l’île se trouva coupée en deux par un chenal, résultat deux îles,  l’une gardera son nom d’origine, l’autre sera appelée l’île aux Vaches. 
Quelques siècles ont passés, arrive sur le trône, le roi au panache blanc et à la poule au pot qui a aussi des projets grandioses d’urbanisation — les premiers — pour sa capitale qui lui a coûté qu’une messe.

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images6.jpg

Vues actuelle et du 18e siècle.


Affaire réussie mais c’est seulement son fils Louis XIII qui confiera les travaux à Christophe Marie entrepreneur général des Ponts pour cette première opération d’urbanisme. Un pont ne suffit pas, il faut aussi protéger l’île des crues en l’entourant de quais, ouvrir des rues et surtout indemniser les chanoines qui ne sont pas fous du pactole à gagner. On comble par la même occasion le chenal entre les deux îles. On trace une rue qui la parcourt sur toute sa longueur d’est en ouest. Le plan des rues ressemblent à un damier loin du labyrinthe des ruelles tortueuses et malsaines. 
Succès immédiat on se précipite sur l’île qui fleure bon la campagne loin des pestilences de la ville toute proche.

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images5.jpg

 L'hôtel de Chenizot et l'hôtel de Lauzun.

 

Tout d’abord ce sont des hauts fonctionnaires et des parlementaires qui font construire leurs demeures dont la plupart sont l’œuvre de Louis Le Vau ce qui donne à l’île une grande unité architecturale restée inchangée depuis. L’île devient vite célèbre, on la surnomme à l’époque « l’île des palais » et va pratiquement restée inchangée jusqu’à nos jours. 
Ce n’est qu’en 1725 que l’île Notre-Dame est rebaptisée en île Saint-Louis en souvenir de Louis IX dit « saint Louis », d’après les rumeurs de l’époque, Louis avait l’habitude de venir y prier. Dernier détail, sous notre célèbre Révolution, l’île est rebaptisée île de la Fraternité ! 

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images1-001.jpg

L'hôtel Lambert, la galerie et un bal au 19e siècle.


Un peu plus tard, on relie l’île à la rive droite par le pont Louis-Philippe en 1862, le pont de Sully en 1876 pour remplacer l’une des deux passerelles qui commencent à devenir plus que branlantes. Le pont saint-Louis entre les deux îles voit le jour en 1970 et prends la place définitive de la dernière passerelle.
C’est un endroit hors du temps, au charme indéniable avec ses rues paisibles loin de la rumeur incessante de sa sœur toute proche, son église, ses somptueux hôtels particuliers dont le plus célèbre et le plus polémiqué est l’hôtel Lambert à la pointe de l’île et caché derrière un porche et un écran de verdure.

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/719673/ile-saint-louis-images4.jpg

Une rue, l'église, un glacier et un commerce d'antan.

 

Quelques commerces de bouche, un glacier célèbre, des restaurants, des galeries d’art donnent juste un soupçon d’animation et c’est le soir que l’île prend du mystère en se baladant sur ses quais. 
L’île Saint-Louis c’est en vrac 5 ponts, 4 quais, 9 voies ou rues, une église, 13 hôtels particuliers très exceptionnels et beaucoup de people d’aujourd’hui et d’hier, je citerai Charles Baudelaire, Camille Claudel, Georges Pompidou, Pascal Sevran, Jean-Claude Brialy, la princesse Bibesco, le compositeur Henri Dutilleux, La chanteuse Brigitte Fontaine, l’auteur-compositeur Georges Moustaki, l’écrivaine Claude Sarraute, l’acteur Édouard Baer, les humoristes Guy Bedos et Jamel Debbouze, le politique Roland Dumas. 
Sur l’île, la petite chambre sous les toits n’existe plus ! 
Pour le mot de la fin je le laisse à Ferré nous le chanter :


Quand on est une île
On reste tranquille
Au cœur de la ville
Moi je vous le dit,
Pour les îles sages
Point de grands voyages
Les livres d’images
Se font à Paris.

 


11/01/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres